« Fromages anglais épisode 3 : Muffins au cheddar et au maïs | Accueil | Les galettes de L'Hermine »

11/02/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Etienne

Intriguant.

Je ne connaissais pas la praline rose. C'est quoi ? Ca se fait comment ?

Caroline

alors ce sont des amandes enrobées dans du glucose et recouvertes d'une bonne couche de colorant alimentaire (plutôt rouge que rose dans le cas de mes pralines !)... pas très sain mais ultra-régressif... à vérifier mais il me semble que c'est une spécialité lyonnaise.
Evite le mixeur pour les broyer, sauf si tu as envie d'en changer...
A+ !

graziella

oui-oui Caroline... je confirme...à Lyon les pralines sont vraiment à l'honneur... on les retrouve partout, dans beaucoup de pâtisseries, tartes et surtout brioches lyonnaises... appelées aussi brioche de "singe'ni" avec l'accent lyonnais de mon beau-père(rire!)...(en fait Saint-Genix, c'est en savoie)...mais c'est Fernand Point un cuisinier célèbre, grand ami de Paul Bocuse qui en a fait une spécialité lyonnaise... quand aux pralines elles sont une spécialité de la ville de Montargis...
votre tarte est vraiment sublime... je vais m'empresser d'essayer de la réaliser aussi bien que vous...merci beaucoup pour la recette....

Caroline

Bonjour Graziella ! (ou plutôt re-bonjour car je me rappelle que vous m'aviez donné de précieux conseils concernant le salon de thé de Miss Marple...)
Merci pour ces toutes ces infos sur les origines de la praline rose, c'est vraiment passionnant. Je manque de temps parfois pour me documenter comme je le souhaiterais sur les produits et leur historique, c'est fabuleux de pouvoir bénéficier ainsi des lumières de ses lecteurs.
Bonne dégustation à vous et à très vite pour partager d'autres savoirs et recettes.
Caroline

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan

Blog powered by Typepad